Comment devenir modéliste ?

Les jeunes femmes françaises sont actuellement de plus en plus nombreuses à s’orienter vers les professions dans le milieu de la mode. À ce propos, la profession de modéliste est de plus en plus prisée. Mais comment devenir modéliste ? Répondant à cette question, le présent article expose les formations à suivre ainsi que les compétences nécessaires pour pouvoir exercer ce type de métier. On fait le point !

Quelles sont les formations à suivre pour devenir modéliste ?

Le modéliste est un spécialiste qui a pour mission de mettre en forme un prototype réalisé par un styliste à partir d’un croquis. De nombreuses formations sont possibles pour accéder à ce type de métier. D’une façon générale, il est nécessaire d’être titulaire d’un bac +2 ou bien d’un bac +3 pour en devenir un. Aussi, les formations possibles sont, entre autres, le BTS métiers de la mode, le Bac Pro métiers de la mode-vêtements, le BTS métiers du cuir, le bachelor stylisme, le BTS design de mode, le BTS innovation textile, licence pro mode et hautes technologies, bachelor stylisme, DSAA mode et environnement, etc. Pour cela, les étudiants pourront investir dans les filières art, art textile, art appliqué, art graphique, design, mode, dessin, marketing, luxe ou communication. Aussi, les types d’écoles à fréquenter sont l’école de mode, l’école de stylisme, l’école de design, l’école de marketing du luxe, l’école du luxe ou encore l’école de management.

Quid des compétences requises pour devenir modéliste ?

La profession de modéliste requiert un certain nombre de compétences. A priori, il faut être créatif. Il va sans dire que fabriquer des vêtements à l’aide d’un dessin nécessite une grande créativité. De même, les modélistes sont très souvent obligés de travailler dans un délai assez court. C’est le cas entre autres lors de la préparation d’une présentation de collection. Modifications, retouches à la dernière minute… : ces spécialistes doivent savoir réagir en étant réactifs et bien organisés. En outre, il est bien de noter que les modélistes sont parfois amenés à déployer des matières fragiles et nobles dans leur profession. Dans ce cas précis, ils se doivent de faire preuve d’habileté et de technicité. En dernier lieu, il est évident qu’une couture mal placée et une découpe mal mesurée sont susceptibles de changer grand-chose sur le rendu d’un vêtement. Être précis est donc de mise.

Modéliste : salaire et évolution de carrière

Après leurs études et formations, les modélistes pourront travailler au sein d’une structure industrielle de prêt-à-porter ou de décoration ou bien au sein d’un atelier traditionnel de haute couture. Au tout début de leur carrière, ces spécialistes pourront toucher aux alentours de 1200 euros de salaire net par mois suivant l’entreprise qui les emploie. Au fur et à mesure de leur expérience, ils pourront devenir chefs de production ou également stylistes. Aussi, un modéliste confirmé peut gagner jusqu’à 2000 à 4000 euros.